Des ongles de princesse tous les jours!!!

Publié le par gaz-elle


143175256.jpgLe secret des jolies mains ? Des ongles soignés, naturels ou vernis. Pour qu’ils soient en pleine santé et toujours bien entretenus, voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez…

 

1. SOS DERMATO : DÉDOUBLEMENT, TACHES BLANCHES... QUE FAIRE ?

 

S’ils se dédoublent, est-ce par manque de vitamines ?

Oui et Non. Cela peut être dû à une période de fatigue ou de stress. Pour limiter la casse, commencez une cure de vitamines du groupeB, de fer et de zinc. Mais ils sont peut-êre aussi trop secs. Nourrissez-les, hydratez-les tous les jours, en massant le pourtour avec un baume, ou de l’huile d’olive. Avant de faire des travaux ménagers, enfilez des gants pour les protéger.

 

S’ils sont mous, le durcisseur est-il la solution ?

Oui et Non. Il permet de renforcer l’ongle localement, mais cela ne suffit pas. Vous manquez sans doute de soufre. Faites une cure de compléments alimentaires spécial ongles, et consommez des aliments qui en contiennent (protéines animales, chou, oeufs). Le zinc est aussi utile : on le trouve dans les huîtres, les coquillages, le jaune d’oeuf, les lentilles, le pain complet…

 

Les taches blanches, est-ce le signe d’un manque de calcium ?

Non. Cela n’a rien à voir avec le calcium. Ces taches sont liées à des microtraumatismes que subit l’ongle : manucures agressives ou trop fréquentes, frappe trop brutale sur le clavier d’ordinateur, utilisation de l’ongle pour gratter, écarter, ouvrir… des petits gestes qui, à la longue, le fragilisent.

 

2. SOS MANUCURE : TOUT SUR LE VERNIS, LES FAUX ONGLES...

 

Le vernis abîme-t-il les ongles ?

Non. A condition de ne pas en mettre en permanence. Certains dermatologues s’en méfient et préconisent de limiter son utilisation à cinq jours par semaine afin d’éviter que l’ongle ne devienne friable. Les manucures, elles, soulignent qu’il s’applique sur une surface "morte", ce qui limite les risques. En revanche, avant le vernis, ces spécialistes recommandent d’utiliser une base incolore, choisie en fonction de sa nature. A la fois traitante et protectrice, elle empêche les pigments des vernis de pénétrer l’ongle et de le jaunir.

 

Les allergies au vernis sont-elles fréquentes ? 

Oui. C’est un classique des consultations, confirme le Dr Chaspoux, dermatologue. Les composants allergènes sont bien connus : il s’agit du formol, du toluène et de la colophane. Ils provoquent une allergie de contact, des rougeurs et des irritations sur le cou ou les paupières, les zones que l’on touche le plus souvent avec les mains." Heureusement, de plus en plus de marques n’en utilisent pas (La Roche-Posay, Gemey Maybelline, Debby…). Vérifier la liste des ingrédients avant d’acheter un nouveau flacon.

 

Les faux ongles en permanence, est-ce mauvais ?

Oui et Non. "Les résines et les gels avec lesquels sont modelés les faux ongles ont fait de gros progrès et n’abîment pas les vrais, affirme Elsa Deslandes, manucure qui en porte en permanence. A condition toutefois de s’adresser à de vraies professionnelles pour les faire poser. Ce qui est vraiment néfaste, c’est de limer à l’excès la surface de l’ongle, afin que les produits adhèrent mieux. Cela détruit le film hydrolipidique et une partie de la plaque de kératine. Il faut toujours les faire enlever dans l’institut qui les a posés, faute de quoi on peut se retrouver avec des ongles en mauvais état par la suite."

 

3. ZOOM SUR LES ACCESSOIRES DE MANUCURE

 

145062023-copie-1.jpgLa lime est-elle l’outil le mieux adapté ?

Oui. Souple ou en verre, la lime est idéale pour remettre ses ongles à niveau. Procédez de la base vers la pointe sans va-et-vient, toujours dans le même sens, pour ne pas agresser les fibres de kératine, au risque de voir vos ongles se dédoubler. "Attention au coupe-ongles, prévient Lisa Lebrat, cofondatrice des instituts Manucurist. Cette pince a une lame droite ; l’ongle, lui, est bombé. En coupant, on risque de le plier, et de l’abîmer à la longue."

 

Peut-on faire briller l’ongle sans vernis ?

Oui. En utilisant un polissoir, qui ressemble à une grande lime mais avec deux à quatre faces ayant des grains différents. On le passe énergiquement, par mouvements de va-et-vient sur la surface de l’ongle. Cela agit comme un gommage très doux, qui élimine les impuretés, lisse les stries, enlève les taches jaunes de nicotine et active la microcirculation, sans abîmer la matière de l’ongle, qui devient doux et brillant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article