H2O = Paracétamol

Publié le par gaz-elle

Boire 7 verres d’eau par jour suffirait à soulager la douleur des personnes sujettes aux maux de tête, selon une étude hollandaise.


93909470.jpgDe l’eau, mieux que du paracétamol contre la migraine ? C’est ce que préconisent des chercheurs de l’université de Maastricht aux Pays-Bas dans la revue Family Practice. Selon eux, boire régulièrement de l’eau permet de réduire l’intensité des maux de têtes et migraines, réduisant en contrepartie le besoin de prendre des comprimés pour les soulager.

 

Sept verres d’eau bus dans la journée seraient efficaces contre les maux de tête, préconisent les scientifiques. Une quantité suffisante pour pouvoir atténuer la douleur et améliorer le quotidien des patients qui souffrent régulièrement de ces céphalées.

 

Pour lancer leur étude, les scientifiques se sont basés sur le cas d’un patient soigné en 2005 pour des problèmes de vessie. En effet, ce patient à qui on avait dit de boire beaucoup d’eau a vu ses migraines s’estomper.

 

Intrigués par cet exemple, les chercheurs ont recruté 100 volontaires souffrant de maux de tête sévères ou légers. Les chercheurs leur ont donné des conseils pour réduire leur céphalée. Par exemple ils leur ont dit de diminuer le stress, d’avoir un meilleur sommeil ou d’éviter la caféine. Mais la moitié des patients ont bu 1.5 litres d’eau par jour pendant 3 mois, en plus de leur consommation de liquide journalière.

 

A la fin de l’expérience, les patients ont rempli un questionnaire pour évaluer leur état. Les réponses montrent que ceux qui ont un apport d’eau supplémentaire ont vu leur état s’améliorer de façon plus importante que les autres.

Des résultats encourageants pour les auteurs de l’étude qui jugent "raisonnable de recommander [aux personnes souffrant de maux de tête] de boire plus d’eau pendant une courte période pour voir s’ils ressentent un mieux-être".

 

Les plus dubitatifs peuvent essayer d’autres astuces pour se débarrasser de leur mal de tête. Notamment faire régulièrement du sport, pratiquer le yoga des doigts ou se faire des mouvements d’automassages.

 

LES MOUVEMENTS D'AUTOMASSAGE

Quand la douleur nous vrille le crâne, on a le réflexe de se masser les tempes. C’est bien, mais ça ne suffit pas toujours. Voici des mouvements à faire séparément ou successivement, suivant vos besoins. Tous se pratiquent assis, les coudes posés sur la table.

 

• Mâchoires relaxées, bouche entrouverte, posez votre index à la hauteur de la jointure des mâchoires et faites de petits cercles qui partent vers l’extérieur, jusqu’au lobe de l’oreille.

• Sur la nuque, pétrissez la peau avec trois doigts, comme si vous vouliez détendre une pâte à modeler un peu dure. Accompagnez le mouvement en bougeant légèrement la tête.

• Autour du cou, en partant des trapèzes, remontez avec vos deux mains jusqu’aux oreilles.72861657.jpg

 

CAFÉINE + PARACÉTAMOL

L'intérêt de la caféine est double. Elle contracte les vaisseaux dilatés, cause fréquente de maux de tête. Et, associée au paracétamol, elle accélère son absorption et en augmente l’efficacité. Rien de tel donc, pour stopper un début de céphalée, qu’un café sucré ou un verre de soda au cola. L’apport de sucres permettra, du même coup, de pallier une éventuelle hypoglycémie, qui peut être à l’origine de vos douleurs.

 

L'HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

L’huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia) est reconnue pour son action anti- douleur. Une ou deux gouttes mélangées à un peu d’huile d’amande douce et appliquées en légers massages sur vos tempes et votre front vous apporteront un réconfort immédiat.

Attention toutefois, les huiles essentielles demandent des précautions d’emploi. Pour profiter de leurs bienfaits en toute sécurité, prenez conseil auprès de votre pharmacien.

 

LE YOGA DES DOIGTS

Mis au point par un professeur de yoga, Gertrud Hirschi, cet exercice permet de soulager la douleur et de se détendre en stimulant des mudras, des points énergétiques bien précis localisés au bout de nos doigts.

Pratiquez-le pendant 6 minutes, soit dès les premiers symptômes, soit 3 fois par jour, en traitement de fond.

 

• Pour chaque main, réunissez les extrémités du pouce, de l’index et du majeur. Puis glissez l’annulaire dans le pli formé par le pouce tout en maintenant le petit doigt tendu.

• Pour un meilleur résultat, imaginez que, pendant l’expiration, des ondes d’énergie s’écoulent depuis votre tête vers le bas de votre corps par la nuque, le dos, les bras et les jambes, et s’échappent par les mains et les pieds. Après un moment, représentez-vous une tête claire, fraîche, propre et légère.

• Pour finir, effacez cette image en tenant les doigts bien écartés et accordez-vous encore quelques minutes de tranquillité.

 

Les Gaz’elles on essaye et on partage nos résultats…

Publié dans Bien-être & beauté

Commenter cet article